Étiquettes

, , , , , , ,

Résilience : ce terme, appartenant au vocabulaire de la physique, s’emploie initialement pour exprimer la résistance aux chocs des matériaux.
Il fut ensuite utilisé en psychologie afin de préciser l’aptitude d’un être à affronter un stress intense et à s’y adapter.
Citons quelques synonymes de ce terme se rapprochant de notre propos : cohésion, homogénéité, robustesse, solidité, sûreté.
La résilience, nouveau mot à la mode dans les contextes actuels de crise et dans les années à venir, résumant l’agilité nécessaire à tout type d’organisation afin de « survivre » maintenant et dans le futur.
Afin d’éviter toute erreur d’interprétation, ceci n’exprime pas l’idée de revenir à une situation identique (comme résultante d’un Plan de Continuation de l’Activité), mais d’apporter une « assurance » évolutive et permanente des éléments composant, au sens large, tout système de contrôle interne, en corrélation avec la gestion des risques, et l’adaptation des objectifs stratégiques d’une organisation.

Quelle est la nécessité d’élaborer un blog à propos du contrôle interne, qu’une forte majorité de non-praticien considère comme une simple conformité réglementaire ou, dans de petites entités, comme inutile et coûteux?
Si vous consultez Internet à ce sujet, vous constaterez l’existence de peu de blogs traitant de ce sujet. Quelques uns ont pour auteurs des cabinets d’expertise comptable, d’autres émanent de professionnels (secteurs public et marchand).
Ces derniers sont tombés en désuétude par abandon par leurs auteurs.
C’est pour cela que l’expérience est tentée.

Les principaux objectifs de ce blog sont :
– de démystifier les concepts, de démontrer les processus de mise en oeuvre opérationnelle et les « passerelles » menant à la finalité d’un tel système : l’aide au décisionnel.
– d’apporter une vision dynamique et « agile » de l’implantation et de l’évolution
permanente de tout système de contrôle interne.
– de mettre en avant les similitudes, mais aussi les spécificités, entre secteur
« marchand » (privé) et secteur public.
– de mettre en exergue et de montrer les similitudes, mais également les complémentarités, entre le Contrôle permanent et la Qualité.
– d’entamer une réflexion, sous forme de recherche et développement (R&D), des évolutions de la fonction « Contrôle Interne » en tant que telle, mais aussi par rapport aux fonctions de Management des risques, de Conformité (incluant un nouveau phénomène : la protection des données), l’audit interne et la gouvernance.

Cette réflexion est déjà entamée, à l’aide d’une application de curation de contenu, depuis novembre 2011, consultable à l’aide de l’url : http://www.scoop.it/t/recherche-et-developpementcontrole-interne-r-d.
Il serait intéressant qu’un échange interactif de points de vue s’effectue ultérieurement (en premier sur ce blog et en second par l’utilisation de l’url déjà citée).

Enfin, un concept innovant, qui fera l’objet de posts ultérieurs, pourrait permettre au contrôle interne de participer plus amplement à la création de valeur et à l’amélioration de la performance : risques maîtrisés = opportunités.
Le contrôle interne est l’un des moyens de maîtrise des risques. Il offre également la possibilité d’identifier des gisements de valeur au travers de l’utilisation de constats objectifs ressortants du fonctionnement de l’entreprise.
Couplés à une réelle maîtrise de l’information, ceci améliorera de manière significative la prise de décision.

En espérant que les thèmes et les sujets, qui seront traités, participent au Knowledge-Management (KM) que vous recherchez, je vous souhaite une bonne lecture.