Étiquettes

, , , , , , , ,

dollar-exchange-rate-544949_1280

Daech spécule sur les marchés des changes et gagne 20 millions de dollars par mois.

L’argent sale sort de l’Irak via des banques jordaniennes complices, et revient ensuite dans le pays, « après avoir transité par le marché des changes ». Cet argent (des dollars) est converti dans différentes monnaies (euro, livre…).

John Baron le président de la commission estime que 40% des revenus de l’Etat islamique proviennent du pétrole, 40% des impôts, extorsions, et 20% du commerce des antiquités volées et donations. Cela représente autour de 80 millions de dollars par mois.

La Banque centrale irakienne a dressé la liste noire de 142 bureaux de change dans le pays, suspectés de gérer des capitaux pour le compte du groupe terroriste et l’aider ainsi à faire entrer et sortir l’argent des territoires qui sont sous son contrôle. Ces bureaux sont interdits de participer aux adjudications de devises étrangères auxquelles procèdent régulièrement la banque centrale, mais le groupe terroriste a trouvé les moyens d’y participer.Source – Les Echos :  http://m.lesechos.fr/redirect_article.php?id=021750984790&fw=1