Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

lawyer-28782_1280

Vous pouvez être étonné de l’insertion de cet interview au sein d’un blog traitant de la résilience du contrôle interne.

Mon choix vient du fait que celui-ci précise que le juriste d’entreprise est au cœur  du management du risque. Et qu’il en est un élément clé.

A la gouvernance de savoir répartir les rôles et de définir de façon non redondante les périmètres d’intervention du juriste, du risk-manager, de l’animateur du contrôle interne (CI ou RCCI), du responsable de la conformité, de la direction RSE … lorsque toutes ces fonctions sont présentes dans l’entreprise.

Tout en sachant que ces divers responsables doivent travailler de manière conjointe et de façon collaborative (transversalité).

Qu’est-ce qu’un bon juriste d’entreprise ? Quelle est sa valeur ajoutée ? Le legal privilege est-il indispensable ? Le point avec Béatrice Danré, directrice juridique d’Alliance Healthcare France, l’un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits de santé et de services, et Jean-Christophe Sciberras, DRH France de Solvay, leader de la chimie mondiale.http://www.affiches-parisiennes.com/visions-croisees-entre-un-drh-et-un-directeur-juridique-6571.html