Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

men-161005_1280

 

Un ou plusieurs cybercriminels s’attaque aux bases MongoDB mal sécurisées. Ils en exfiltrent les données et réclament une rançon pour restituer l’information.

Après les fichiers bureautiques pris en otage, les bases de données ? Un cybercriminel ou un groupe de cybercriminels connu sous le pseudonyme Harak1r1 s’attaque aux bases MongoDB non protégées, remplace les données qu’elles renferment et demande une rançon en bitcoin pour restituer l’information. Selon Bleeping Computer, cette attaque dure depuis au moins une semaine et cible des serveurs dans le monde entier.

Silicon France : Après les ransomwares, les bases de données MongoDB prises en otage. http://google.com/newsstand/s/CBIwuZSFxzI

A lire également : http://www.silicon.fr/apres-ransomwares-prochaine-menace-ransomworm-166455.html