Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

head-938459_1280

Paradis où s’épanouissent les virus informatiques sous l’œil vigilant des scientifiques, le Laboratoire de haute sécurité (LHS-PEC) de Rennes est une petite forteresse d’où sortent les toutes premières études sur les « ransomwares », ces brigands numériques qui dominent le marché des logiciels malveillants.

http://www.ouest-france.fr/high-tech/rennes-un-labo-confine-50-000-virus-informatiques-dangereux-4617205?utm_source=filinfo-newssuite&utm_medium=fluxrss&utm_campaign=banquedecontenu

 

A consulter également :

Alerte cybersecurité dans les boards

Ressources humaines, ce CV peut cacher le ransomware GoldenEye

Voici les tendances de la cybersécurité que les PDG devraient connaître en 2017

La sécurité en 2017 et au-delà : Les prévisions de Symantec pour l’année à venir — La cybercriminalité