Étiquettes

, , , , , , , ,

network-2081171_1280

« Le DPO est plus un profil du savoir être que du savoir faire »

Rencontrer Hélène Legras c’est trouver l’alchimie étrange entre le triptyque connaissances, tempérament et intelligence. A quoi sert l’intelligence si elle n’est pas portée par un tempérament s’interrogeait Voltaire ? Pas de soucis de ce côté là avec la DPO de New AREVA Holding à 8 mois de la mise en application du RGPD (GPDR).

Fin septembre 2017, tour Areva Ouest parisien La Défense. Un étage élevé et…la découverte d’une petite boule d’énergie et d’un sourire radieux. Hélène Legras, DPO depuis mai 2017 de New Areva Holding m’accueille. New Areva Holding : 20 000 collaborateurs, OIV stratégique. Accompagnée d’un jeune stagiaire futur avocat, la juriste d’AREVA pour la protection des données à caractère personnel est aussi l’ex-CIL de sa compagnie. Elle ouvre le jeu : « Savez-vous que les DPO contrairement au CIL ne sont pas tenus de tenir eux mêmes le registre demandé par le RGPD ? ». Je lui réponds que dans les textes du RGPD c’est exact, dans les mœurs c’est sans doute eux les mieux placés. Elle en convient.

via Cyberisques News – @DPO_News @cyberisques :http://www.cyberisques.com/fr/mots-cles-20/695-dpo-news-cyberisques-portrait-helene-legras-dpo-areva-le-dpo-est-plus-un-profil-du-savoir-etre-que-du-savoir-faire