Étiquettes

, , , , , , , , ,

team-523239_1280

Cette entreprise a soit disant repéré l’attaque à la fin du mois de juillet 2017 et aurait attendu plus d’un mois avant d’alerter ses clients.

Cette attitude est dommageable.

Mais ce qui est encore plus regrettable, si les faits constatés concomitamment sont avérés (des personnalités de l’entité ont  été soupçonnées de délit d’initiés, pour avoir revendu des actions peu avant que le piratage ne soit annoncé publiquement), c’est l’absence d’éthique au sein d’une société de surveillance du crédit.

Deux cadres hauts placés de l’agence américaine de crédit Equifax ont démissionné, a annoncé cette dernière vendredi 15 septembre, huit jours après la révélation d’un gigantesque piratage informatique portant sur les données personnelles de plus de 140 millions d’Américains.

« Le directeur des systèmes d’information et le directeur en charge de la sécurité démissionnent« , a indiqué Equifax dans un communiqué. « L’enquête interne d’Equifax sur cet événement est toujours en cours et l’entreprise continue à travailler étroitement avec le FBI« , la police fédérale, poursuit l’entreprise.

Source : Solutions Numériques http://www.solutions-numeriques.com/le-dsi-et-le-rssi-dequifax-demissionnent-apres-le-mega-piratage/?utm_source=Sociallymap&utm_medium=Sociallymap&utm_campaign=Sociallymap

 

A consulter également :

Augmentation du nombre de PDG congédiés pour des manquements à l’éthique

Le dispositif d’alerte : montée en puissance de l’alerte éthique et professionnelle

L’éthique des leaders financiers en question. Etat des lieux et surprise ?

36 % des directeurs financiers excuseraient des pratiques non-éthiques