Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

press-1017762_1280

Vous aimez colporter les rumaurs, en ce qui concerne celles des marchés abstenez-vous! Il existe dorénavant un début de jurisprudence.

Un journaliste britannique a été sanctionné à hauteur de 40.000 euros. L’AMF a déclaré qu’un article relayant des rumeurs de marché pouvait constituer une information privilégiée.

Le jugement est inédit. Pour la première fois, vendredi, la Commission des sanctions de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) a condamné un journaliste britannique – à la retraite – à s’acquitter d’une amende de 40.000 euros pour avoir transmis des informations privilégiées sur plusieurs valeurs cotées à Paris. Surtout, le juge de l’AMF a ouvert une brèche, en déclarant, que « la publication prochaine d’un article de presse relayant…

Source : Les Echos https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0600053513991-amf-un-journaliste-condamne-pour-delit-dinities-2217538.php

 

A consulter également :

Répression des abus de marché : sanction pénale ou sanction administrative ?

Le Conseil d’Etat va trancher sur des délits d’abus de marché